Le fils | Philipp Meyer

Voici un livre qui nous rappelle que la littérature n’a rien à envier au cinéma (qui en doutait encore ?). Dans Le fils, l’Américain Philipp Meyer nous propose une fresque familiale avec pour toile de fond le Texas. Sur quelque 700 pages, c’est la tumultueuse histoire de cet état, du XIXè siècle à nos jours,…

Lire la suite

Le dernier stade de la soif | Frederick Exley

Oui, encore de la littérature américaine. Pour ma défense, Le dernier stade de la soif traînait depuis un moment dans ma bibliothèque (c’est d’ailleurs le premier livre que j’ai acheté à Montréal) et je l’entendais m’appeler de plus en plus fort. Je plaçais beaucoup d’espoir dans ce livre de Frederick Exley et je n’ai pas…

Lire la suite

Le poids du monde | David Joy

Le hasard a fait que j’ai lu Le poids du monde, de David Joy, juste après Bois sauvage. Il se trouve que ces livres sont semblables, que ce soit en termes d’histoire que de qualité de l’écriture. Thad et Aiden ont la petite vingtaine. Ils vivent à Little Canada, un bled perdu dans les Appalaches….

Lire la suite

Idaho | Emily Ruskovich

Dans la série des livres encensés par la critique et que je n’ai pas aimés je voudrais… Idaho d’Emily Ruskovich ! Eh oui. J’avais repoussé la lecture de ce livre, comme je le fais toujours avec ceux qui font beaucoup parler. Estimant le moment venu, je me suis lancée, et ça a fait pshit. Alors,…

Lire la suite

Butcher’s crossing | John Williaws

C’est donc la deuxième fois en un mois que j’ai conscience d’avoir entre les mains un bon livre et d’être incapable de vraiment l’apprécier. La première fois, c’était avec Ouvrir son coeur, d’Alexie Morin. Cette fois-ci, c’est avec Butcher’s crossing, de John Williams. Dans les années 1870, Will quitte l’Université de Harvard pour le Kansas….

Lire la suite