La neuvième heure | Alice McDermott

Si je n’ai pas l’habitude de me jeter sur les livres couronnés par des prix littéraires (Pulitzer mis à part), La neuvième heure d’Alice McDermott, prix Femina étranger l’année passée, m’attirait irrésistiblement. Nous sommes pourtant à mille lieues de mes lectures habituelles. Nous voilà à Brooklyn, au début des années 1900. Ici, point encore de…

Lire la suite

Que le diable m’emporte | Mary MacLane

Mary MacLane ne figure pas au Panthéon des autrices féministes, du moins pas encore. Les rééditions de son livre, Que le diable m’emporte, en 2013 par la maison d’édition américaine Melville House puis, en 2018, en France, par les éditions du sous-sol pourraient y contribuer. « Si j’étais née homme, à l’heure qu’il est j’aurais déjà fait…

Lire la suite

De si bons amis | Joyce Maynard

Avec De si bons amis, je retrouve l’une de mes autrices chouchous, Joyce Maynard. J’ai lu quasiment tous ses livres, de son autobiographie, Et devant moi le monde, où elle raconte sa relation avec J. D. Salinger, au très touchant Les règles d’usage, l’histoire d’une ado qui a perdu sa mère le 11 septembre 2001….

Lire la suite

Un poisson sur la lune | David Vann

De David Vann, j’ai lu et aimé Sukkwan Island (même s’il m’avait été honteusement spoilé par une bibliothécaire…) et Désolations. Quand je suis tombée sur Un poisson sur la lune à la bibliothèque, je n’ai donc pas pu résister. La quatrième de couverture laissait présager un livre dur et je n’ai pas été déçu. Dans…

Lire la suite

Évasion | Benjamin Whitmer

Vous ai-je déjà parlé de ma haine des bandeaux sur les couvertures des livres ? En général, il s’agit d’une phrase élogieuse et/ou pompeuse signée d’un auteur très connu ou d’un journaliste inconnu. Et en général, la promesse fait pschitt. Aussi, quand j’ai lu celui dont est affublé Évasion de Benjamin Whitmer, une citation du…

Lire la suite